Resechangeur.net » Un style de vie » Préparation à la naissance : que faut-il savoir ?

Préparation à la naissance : que faut-il savoir ?

Préparation à la naissance : que faut-il savoir ?

Il n’y a rien de plus beau dans ce monde que cet acte de patience, d’amour et de douceur de mettre au monde un être vivant, fruit d’une passion, d’une union. Mais basculer d’une vie de couple sereine et inconsciente à une atmosphère de parentalité demande une grande responsabilité, et vous baigne dans le stress.

Cette formation légitime, qui s’apprend au fil du temps, nécessite de s’armer de connaissances, de recherches et d’un véritable travail d’équipe entre les deux partenaires. La sensibilisation à ce sujet est donc impérative : s’informer à propos de la grossesse, maintenir un suivi stricte, s’adapter à un nouveau rythme de vie, se cultiver à propos de l’accouchement, des contre-indications et des précautions à prendre.

Ce sont des facteurs cruciaux d’une bonne préparation à la naissance que beaucoup semblent oublier. Cet article comportera divers points discutant des conseils qui rassureront vos tracas !

Comment se fait la préparation à la naissance ?

La préparation à la naissance est un suivi de différents cours qui apprennent aux futures mères la gestion de leurs peurs de l’accouchement, de devenir maman et d’accepter leurs grossesses, ses conséquences physiques et psychologiques et les changements du corps tout au long. C’est aussi un moyen de rencontre entre mères pour discuter de leurs expériences et rassurer les plus jeunes en prodiguant conseils et soutien moral. Il est bon de savoir qu’en France, ce type de support est intégralement remboursé lorsque vous êtes assurée. Mais à qui s’adresser pour en bénéficier ? Simple, votre médecin ou les sages-femmes sauront vous guider pour faire les démarches nécessaires et vous notifieront des programmes disponibles.

Il existe plusieurs disciplines dans lesquelles vous pourrez vous inscrire à partir de votre 4ème mois de grossesse. Les séances peuvent être individuelles ou collectives et elles durent environ deux heures :

  • La sophrologie : c’est une variante du yoga pour femme enceinte. Elle nécessite une bonne concentration et une relaxation mentale pour vous détendre et vous apprendre à mieux respirer.

  • Le yoga à proprement dit : cette activité combine relaxation mentale et physique et vous aidera à adopter de meilleures postures avant votre accouchement.

  • L’haptonomie : encourage l’implication des deux parents et renforce l’intimité de leur espace, en entrant en contact avec leur future bébé.

  • D’autres méthodes existent aussi, comme : le chant parentéral, la préparation en piscine, etc.

Que faut-il savoir avant l’accouchement ?

Beaucoup de femmes pensent qu’il n’est pas nécessaire de faire une préparation à la naissance, mais il faut savoir qu’être entourée de professionnels à l’écoute vous adapte psychologiquement à votre accouchement et réduit toute anxiété. L’atmosphère d’une telle préparation vous privilégie et vous rappelle que vous n’êtes pas seule en vous faisant vivre une expérience inoubliable, en compagnie d’autres futures mamans.

Les articles dans la même catégorie :